in

Facebook admet les photos non partagées de 6,8 millions d’utilisateurs affectés par la dernière faille de confidentialité

La dernière erreur de sécurité de Facebook concerne des photos de 6,8 millions d’utilisateurs. L’entreprise a annoncé aujourd’hui dans une mise à jour de sa page développeur qu’un bogue permettait à des tiers de voir les photos des utilisateurs de Facebook qui les avaient téléchargées, mais qui ont choisi de ne pas les publier sur le service de médias sociaux.

Tel que rapporté par TechCrunch, Facebook a détaillé dans son message d’aujourd’hui que la faille s’est produite entre le 13 et le 25 septembre.

Notre équipe interne a découvert un bogue de l’API photo qui a pu affecter les personnes qui utilisaient la connexion Facebook et qui ont autorisé des applications tierces à accéder à leurs photos. Nous avons corrigé le problème mais, à cause de ce bogue, certaines applications tierces peuvent avoir eu accès à un ensemble de photos plus large que d’habitude pendant 12 jours entre le 13 et le 25 septembre 2018

Il y avait plusieurs scénarios dans lesquels le bogue de l’API affectait les utilisateurs :

Lorsqu’une personne autorise une application à accéder à ses photos sur Facebook, nous n’accordons généralement l’accès à l’application qu’aux photos que les gens partagent sur leur timeline. Dans ce cas, le bogue a potentiellement donné aux développeurs l’accès à d’autres photos, telles que celles partagées sur Marketplace ou Facebook Stories. Le bogue a également eu un impact sur les photos que les gens ont téléchargées sur Facebook, mais qu’ils ont choisi de ne pas publier.

À l’heure actuelle, Facebook estime que la faille a touché jusqu’à 1 500 applications tierces de près de 900 développeurs, utilisées par jusqu’à 6,8 millions d’utilisateurs Facebook.

Actuellement, nous pensons que cela pourrait avoir affecté jusqu’à 6,8 millions d’utilisateurs et jusqu’à 1 500 applications créées par 876 développeurs. Les seules applications touchées par ce bogue sont celles que Facebook a approuvées pour accéder à l’API photos et que les individus ont autorisées à accéder à leurs photos.

Facebook dit qu’il travaille à la création d’un outil permettant aux développeurs de savoir quels utilisateurs ont été affectés par la faille. Il permettra également aux utilisateurs de savoir s’ils ont été touchés par les alertes Facebook. La société recommande aux utilisateurs de vérifier les permissions des applications tierces pour leurs comptes Facebook.

Quant aux excuses, Facebook en a offert une très courte vers la fin du message : « Nous sommes désolés de ce qui s’est passé. »

Written by socialbuzz

Laisser un commentaire

Commentaire : Les produits Apple deviennent-ils plus chers ? Cela dépend …. blank

Commentaire : Les produits Apple deviennent-ils plus chers ? Cela dépend ….

ASUS confirme que la série ZenFone ne sera pas abandonnée blank

ASUS confirme que la série ZenFone ne sera pas abandonnée